Voici l'Anjou, la Touraine et l'Orléanais, ces trois provinces composent le Val de Loire et ont fait les grandes heures des Reines et Rois de France. Bâtisseurs de résidences, loin des frontières guerrières, sous un climat bien particulier et très équilibré, ils y trouvent une douceur apaisante de vivre. De grands espaces boisés, un fleuve et ses nombreux affluents, ont façonné de larges vallées bordées de falaises de tuffeau, matière première des réalisations architecturales royales ou des maisons de village. Terres riches et variées, berceaux de cultures agricoles, maraîchères et vigneronnes, une faune sauvage riche, giboyeuse, poissonneuse, adossée à un élevage varié, tout est réuni dans ce jardin de la France. Gastronomiquement parlant, le Val de Loire n'a pas d'identité propre, contrairement à l'Alsace, au Lyonnais, à la Provence... Et c'est sa grande force ! Les aubergistes, puis les restaurateurs ont toujours dû s'adapter aux envies des rois et des seigneurs au pouvoir. Ils se devaient de faire une cuisine d'identité nationale et non locale. Et la Vallée de la Loire, terre de tous les excès architecturaux de la flamboyante renaissance, fut le théâtre derrière les fourneaux, de l'élaboration des plus grands codes de ce qui fait la gastronomie française, car ici, on cultive, on pêche, on chasse, on élève, on boit ! 

C'est certainement pour tout cela que Tours est devenue une des Cités Internationales de la Gastronomie. Son université et son agence, l'Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation (IEHCA), animées par de grands passionnés, sont à l'origine de nombreuses valorisations de la gastronomie (dont les Rencontres François Rabelais). Une de leur plus belle fierté : le "repas gastronomique français" ayant obtenu son inscription au Patrimoine Culturel Immatériel de l'Humanité par l'Unesco.

À vous chefs d'aujourd'hui et jeunes cuisiniers en devenir, de nous prouver que la création culinaire avec tous ces beaux et bons produits que cette région vous offre, a encore de beaux jours devant elle !